L'école la plus princière du monde...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un dernier verre seulement [Estrella]

Aller en bas 
AuteurMessage
Michael Behr
I FlY LikE PaPerS GeT hIgH LiKe PlaNeS
avatar

Nombre de messages : 2953
Age : 28
Année : Troisième année, enfin, si le forum possède toujours une troisième année
Devise : N'a plus de goût pour une devise
Chanson du moment : For The World - Tan Dun - Hero Movie Soundtrack
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Relations ::
Popularité ::
100/100  (100/100)
In The RP ::

MessageSujet: Un dernier verre seulement [Estrella]   Sam 6 Sep 2008 - 20:24

Il était 19h30, le soleil se cachait doucement derrières les nombreux nuages des collines alentours et doucement le quartier nord de Newmarket-On-Fergus s'animait. Ici et là, les nombreux bars et autres pubs irlandais ouvraient leurs portes. C'était la fête comme à chaque soir et les fêtards ne manquaient pas d'imagination pour s'éclater ici à North Block et encore moins pour éclater leurs bouteilles de bière ou de whisky. Il n'était que 19h30 et déjà dans les sombres ruelles du dangereux quartier de nombreux pêcheurs de la région étaient affalés sur le sol crasseux, des bouteilles aux mains et parvenaient difficilement à se lever étant salement amochés par l'ivresse. Les quelques prostituées de la petite ville étaient aussi de sortit et, malgré la fraicheurs de cette soirée, un parfum de soufre et une odeur fleurie environnaient toute les ruelles de ce quartier et l'ambiance était déjà des plus chaudes. Un homme tout en noir, les cheveux légèrement décoiffés, la chemise entrouverte sortant partiellement de son pantalon, sortit d'une voiture en posant le pied dans une des nombreuses flaques de boue qui jonchaient toute cette partie de la ville. Ce geste de salir ses vêtement était volontaire de la part du jeune homme qui, tout en regardant autour de lui se posa sur le coin d'un mur, sortant de sa poche un briquet et une clope qu'il alluma aussitôt avant d'en aspirer le contenu et de le souffler par ses narines et sa bouches en direction de la grande rue centrale du quartier nord. Il regarda en direction du Soon-Darkness où déjà de nombreuses personnes semblaient s'éclater et être sévèrement attaqués par la frénésie de l'alcool.
L'homme lança sa cigarette à moitié calcinée dans la ruelle qui retomba dans une gerbe d'étincelles puis, d'un pas décidé, il s'en alla vers le pub le plus célèbre et aussi le plus glauque de toute la ville. Il ouvrit la porte d'entrée du pub et s'installa au comptoir. Il regarda le barman qui semblait étonné de le voir ici.


" Vous ? Ici ? Ca faisait longtemps qu'on ne vous avait pas vu. Dit le barman intrigué par la visite inattendue du jeune homme.

- En effet mais j'avais un besoin pressant de revenir. Répondit l'homme tout en sortant une nouvelle cigarette et son briquet d'une poche de son jean plus noir que la nuit la plus sombre.

- Alors, que vient faire l'homme le plus courtisé de la planète dans ce trou à rats ? Reprit le barman

- Ecoutez, réagit aussitôt le jeune homme légèrement agacé, je suis venu pour boire un verre, pas pour subir un interrogatoire !

- Bien, et je vous sers quoi Mr Behr ? Demanda le barman

- Un whisky, double bien entendu et apportez-moi une bouteille de vodka ! "

Le barman repartit en silence l'air nerveux. Dans ces moments là, il n'aimait pas parler au jeune homme installé au comptoir. Lorsqu'il était d'une humeur massacrante, il pouvait être des plus blessant. Il revint quelques minutes plus tard avec la bouteille de vodka et le verre de whisky. Il posa doucement un sachet de cacahuètes près de la bouteille pour que le jeune homme mange un peu et ne sombre pas dans l'alcoolisme.
Le jeune homme paya directement le barman avec sa carte de crédit où l'on pouvait lire : Michael Behr. Puis, tout en buvant d'une traite son verre de whisky, prit la bouteille de vodka qu'il commença à boire au goulot.
Michael avait un besoin important de se saouler. Cela faisait quelques jours qu'il était revenu au château et, même s'il était censé être l'homme le plus heureux du monde étant marié à l'une des plus belles et gentilles femmes du monde, il ne pouvait s'empêcher de penser à une femme qu'il adorait avant mais qu'il détestait à présent, Estrella Delfino Gonzales et il n'en pouvait plus de la croiser dans les couloirs du château où elle se pavanait comme une starlette alors qu'elle ne ressemblait à rien.


" Garce !! " Dit-il en se servant de la vodka dans son verre où subsistait un fond de whisky.
Il regarda par les grandes vitres du pub et qu'elle ne fut pas sa surprise de voir apparaître au coin de la rue une femme vêtue comme une des prostituées du quartier et se diriger vers le Soon-Darkness. Son visage restait caché dans l'obscurité de cette nuit noire.
Il alluma une cigarette. Depuis son retour, il s'était mis à fumer.
Le visage de la jeune femme s'éclaira enfin par un rayon de lune. Oui, il connaissait ce visage. Même si elle semblait avoir subit un véritable ravalement de façade, il pouvait reconnaitre Estrella n'importe où. Son regard se durcit en sentant qu'elle s'approchait du bar où il avait espérer un peu de calme sans élève du château.


" Et merde !" Reprit-il en terminant son verre de vodka et en continuant à griller sa cigarette.

_________________


I fLy LiKe PaPerS, GeT HiGh LikE PlaNeS
.
.
.
.
.
.
.
All I wAnNa dO iS, BanG, bAnG, BaNg, baNg, AnD, AnD TaKe yOuR mOnEy.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estrella Delfino Gonzales
ADMINyou can feel it under my skin, babe. i'm over you.
avatar

Nombre de messages : 2894
Age : 25
Année : 1ère =)
Devise : Nothing's gonna stop me.
Chanson du moment : ARCTIC MONKEYS - old yellow bricks
Date d'inscription : 20/04/2007

Feuille de personnage
Relations ::
Popularité ::
100/100  (100/100)
In The RP ::

MessageSujet: Re: Un dernier verre seulement [Estrella]   Dim 7 Sep 2008 - 16:50

    Highland Castle, deuxième étage . Juste en face des sublimes terrains de basket . Une fenêtre venait de s'ouvrir en grand, laissant apparaitre une tête brune, aux épais et longs cheveux noirs couvrant la moitié de son visage et ses épaules . C'était une jeune fille, une très belle jeune fille .. Ou du moins qui l'était surement sans autant de fond de teint sur la tronche . Elle inspira profondement l'air du soir, qui se rafraichissait de plus en plus vite . Du moins, dans ce coin là . Ses yeux bruns se posèrent sur le magnifique coucher de soleil qui s'étendait à perte de vue sous son regard . Qui dépassait les longs bois bordant le chateau, et qui teintaient les nuages d'un sublime rose . Puis elle tourna les talons, et, sans bruit, elle partit se glisser dans la salle de bain .

    Ce soir, elle avait prétexté un douloureux mal de ventre pour voir sa colocataire partir au diner sans elle . Maintenant elle était sans nul doute en train de déguster un bon repas dans la grande salle à manger du chateau, pensant à sa pauvre amie malade . Elle ressortit donc de la salle de bain quelques minutes plus tard, toute prête . Prête pour quoi ? Simplement pour s'amuser, sortir . Elle attrapa un petit sac à main et, ses escarpins à la main, elle sortit de la chambre en silence, sur la pointe des pieds . Elle arpenta alors les couloirs en glissant sur la pointe des pieds , ses pointes s'enfonçant dans les tapis épais du rez de chaussé . Il ne fallait absolument pas qu'elle se laisse prendre . Elle poussa alors lentement la porte d'entrée et serra les dents lorsqu'elle grinça quelque peu . Dehors, le soleil se couchait et elle enfila ses chaussures, contente d'être enfin libre . C'est dans une des voitures à la disposition des élèves qu'elle sauta alors, et expédia son chauffeur au lieu nommé .. North Block .

    Depuis le temps que la demoiselle était ici, dans ce chateau, elle connaissait fort bien ce quartier . C'était le quartier de la fête, de la nuit, un lieu mortellement ennuyeux le jour mais follement amusant la nuit . La fête lui manquait, l'alcool lui manquait . La voiture aux vitres noires la déposa sur une place illuminé, ou des jeunes trainaient déja, des bouteilles à la main, en route pour une nuit de fête . Elle descendit élégament et de sa démarche fière, elle traça droit devant elle, les yeux fixés sur une enseigne faiblement illuminée : Le Soon-Darkness . Un endroit que bien des élèves du chateau n'auraient eut le courage de visiter, mais notre jolie brune n'avait peur de rien . Elle avait vu des endroits bien pires lorsqu'elle était aux USA . Enfin, c'était peu être ce qu'elle pensait . Scotchée à son portable, comme toujours, elle passa devant les vitres du pub . Il était bien rempli déja, elle allait sans doute s'amuser . Enfin, elle poussa la porte d'un geste décidé, laissant avec ravissement les regards se tourner vers elle . Tous les regards . Ses yeux entourés, cernés, barbouillés de noir prirent un éclat amusé, et sa bouche coloré d'un rouge vif se fendit en un petit sourire supérieur . Elle fit quelques pas , fière, laissant sa petite robe argentée, très courte et recouverte de milliers de strass mouver au rythme de ses pas et éblouir les quelques pauvres mecs qui trainaient ici . Oh, qu'elle aimait cela, lorsqu'on la regardait avec désir, lorsqu'elle se sentait la plus belle, la plus enviée, la plus observée d'un lieu .. Sa petite main aux ongles rouge passa dans ses cheveux bruns pour les envoyer valser au dessus de son épaule découverte . Sans plus de manières, elle s'installa sur un tabouret, au bar, elle tourna son regard vers le barman . Elle lui envoya une oeillade sexy, exactement comme l'aurait fait une pauvre allumeuse de seconde classe, et lança d'une voix artificiellement suave .


    " Bonsoir, vous .. " elle posa ses coudes sur le bar, donnant par ailleurs une belle vue sur son décolleté outrageux . " Dites, vous seriez assez aimable pour me servir une vodka-cerise bien fraiche ? Une grande, sil-vous plait . " et elle lui lança un horrible petit sourire hypocrite .

    " Bien sur, Mademoiselle Gonzales, à vos ordres . "

    " Oh, je vous en prie ... Appellez moi Estrella . "

_________________
    Let's dance in style,
    Let's dance for a while
    Heaven can wait we're
    Only watching the skies
    Hoping for the best
    But expecting the worst
    Are you gonna drop the bomb or not?
    youth group • forever young

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royal-descent.bb-fr.com
Michael Behr
I FlY LikE PaPerS GeT hIgH LiKe PlaNeS
avatar

Nombre de messages : 2953
Age : 28
Année : Troisième année, enfin, si le forum possède toujours une troisième année
Devise : N'a plus de goût pour une devise
Chanson du moment : For The World - Tan Dun - Hero Movie Soundtrack
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Relations ::
Popularité ::
100/100  (100/100)
In The RP ::

MessageSujet: Re: Un dernier verre seulement [Estrella]   Dim 7 Sep 2008 - 19:42

Michael continua de fumer sa cigarette en entendant les nombreuses imbécilités pour ne pas dire conneries que balançait Estrella au barman. Il prit sa bouteille de vodka et but une profonde et très longue gorgée au goulot puis reposa cette bouteille avec fraca dans une gerbe de vodka qui éclaboussa le comptoir. Il écrasa sa cigarette dans un cendrier déjà bien noircit par la cendre noirâtre du tabac brulé. Il regarda le barman avec des yeux amusé et lui fit signe de venir. Qu'importe si Estrella Delfino Gonzales, la petite princesse du Puteland attendait. Elle devrait patienter comme tout le monde. Le barman s'approcha de lui.

" Cliff, appelez-là plutôt pétasse, ça lui ira mieux !!" Dit-il avec un ton emplie de colère et teinté de mépris.

Le barman s'en alla le regard assez étonné et effrayé par une situation qui finirait bien par dégénérer à un moment ou un autre. Michael prit une autre cigarette, la troisième de cette soirée et l'alluma une fois de plus. Il n'était pas dépendant du tabac loin de là mais voir Estrella comme ça l'énervait et la fumée de cigarette calmait son énervement et ses nombreuses crises d'angoisse. Il attrapa la vodka qu'il but encore au goulot la vidant presque de sa moitié. Il regarda sa voisine de comptoir qui, même s'ils étaient éloignés d'à peu près cinq bon mètres envoyait ses relents d'odeurs parfumées mais véritablement nauséabondes dans les narines des gens qui devaient sûrement suffoqués.
Dans un geste désagréable, il rappela Cliff le barman et, en esquissant un sourire des plus mauvais et méchant, il lui dit d'une voix forte pour qu'Estrella puisse l'entendre aussi :


" Dites, vous ne trouvez pas que le parfum de Miss Gonzales est une atteinte aux respect des droits de l'homme ? " Il regarda en direction d'Estrella qui semblait garder son calme et toute sa tête malgré le fait qu'il l'agressait ouvertement devant tout le monde dans le bar et qu'il risquerait de ternir la réputation de véritable garce de la jeune mexicaine.

Le barman ne savait quoi dire. Il devait sûrement être tiraillé par son envie de répondre au jeune prince qu'il savait être bientôt monarque de son pays et de l'autre il ne souhaitait vraisemblablement pas essuyer le courroux de Miss Pétasse 2008. Il regarda Michael avec un regard qui implorait sa pitié pour qu'il ne réponde pas mais Michael plus dur et plus ferme que jamais avait apprit pendant ces dix mois d'absences du château ce qu'étais que l'intransigeance. Il avala un peu de fumée qu'il recracha dans le visage du barman.


" Cliff, n'ayez pas peur de répondre franchement. Elle ne vous fera rien du tout, si ce n'est de ne pas payer sa vodka-cerise. A dire vrai, vous angoissez à l'idée de m'affrontez ou de succombez aux plaisirs crasseux de Miss Gonzales !!! " Reprit Michael dans un ton désagréable.

Il voulait en effet paraître méchant, voir même presque inhumain seulement pour impressionner Estrella et lui faire comprendre qu'il fallait qu'elle change si elle ne voulait pas perdre tous ses amis. Il prit une serviette humide qui trainait par là et écrivit au barman un petit mot gentil pour lui expliquer qu'il ne faisait pas ça contre lui et qu'il s'excusait de l'utiliser pour énerver Estrella. Il tendit le message au barman avant de se lever, sa bouteille de vodka à la main. Il trébucha légèrement.


" J'ai trop bu ce soir je crois " Dit-il d'une voix forte avant de s'approcher d'Estrella et de lui renverser sa vodka sur sa robe argentée à paillettes qui semblait faire sa fierté.
Il rigola tout en mettant sa main sur sa bouche.


"Oups, désolé pour ta robe, je t'en rachèterai une autre " Reprit-il en terminant sa bouteille de vodka.

" Cliff, une autre bouteille de vodka pour Miss Gonzales. C'EST MA TOURNEE CE SOIR, C'EST MOI QUI REGALE " Dit-il tout en se raccrochant au comptoir car il perdait facilement l'équilibre.

_________________


I fLy LiKe PaPerS, GeT HiGh LikE PlaNeS
.
.
.
.
.
.
.
All I wAnNa dO iS, BanG, bAnG, BaNg, baNg, AnD, AnD TaKe yOuR mOnEy.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estrella Delfino Gonzales
ADMINyou can feel it under my skin, babe. i'm over you.
avatar

Nombre de messages : 2894
Age : 25
Année : 1ère =)
Devise : Nothing's gonna stop me.
Chanson du moment : ARCTIC MONKEYS - old yellow bricks
Date d'inscription : 20/04/2007

Feuille de personnage
Relations ::
Popularité ::
100/100  (100/100)
In The RP ::

MessageSujet: Re: Un dernier verre seulement [Estrella]   Dim 28 Sep 2008 - 18:24

    Estrella mit un certain moment, tout de même, à se rendre compte de le présence dérangeante d'un certain .. Michael . Il faut dire vrai, il n'était pas vraiment sa préoccupation première, et avant d'être forcée de le remarquer tant il faisait du bruit, ce n'était pas vraiment à lui que pensait Estrella . D'ailleurs elle ne pensait à personne .. mise à part elle . Ses seules préoccupations avaient été dans le style : j'espère que mon vernis ressort bien à cette lumière, il faut que je croise les jambes pour me donner un air supérieur ou encore, je suis surement la fille la plus sexy que ces loosers n'ont jamais vu .. Entre autres . D'ailleurs, dans l'attente de sa vodka-cerise, elle abandonna le comptoir et se tourna vers l'autre côté, l'intérieur du pub . Dans des coins sombres, des hommes étaient assis à des tables rondes sur des banquettes de velour moisi, jouant au poker et fumant des cigares . Elle perçut quelques regards dans sa direction et eut un sourire rayonnant . Mais intérieur, elle ne voulait pas prendre le risque qu'on la prenne pour une ahurie . Elle avait une certaine classe à respecter . Evidemment, une classe dont les limites et les conditions étaient entièrement faites par elle, car on ne pouvait decemment pas dire que le comportement actuel de la jeune princesse était classe . Mais enfin .

    La jeune brune sentit alors l'odeur acre de la fumée de cigarettes . Estrella connaissait parfaitement cette odeur . Elle-même avait pas mal fumé durant ces "vacances improvisées" de 10 mois et continuait d'ailleurs encore . Elle ouvrit son sac délicatement pour en chercher elle même un paquet de cigarettes .. Mais lorsqu'elle fouillait son ridicule petit sac de pouf, elle entendit, pourtant de loin et peu distinctement, une voix qui restait familière à son oreille : aussitôt elle leva la tête, et ses yeux fardés se posèrent sur un certain .. Michael Behr . Estrella eut un soudain choc ; elle ne l'avait pas revu depuis des mois . Et puis ce fut alors comme une evidence dans son esprit : il était terriblement .. pathétique . Lamentable, même . Elle le détailla de haut en bas puis tourna la tête dans un petit air de dédain . C'est alors qu'elle entendit de la part de Michael, et cette fois beaucoup plus distinctement, une phrase assez aggressive qui lui était directement destinée, vu la voix forte employée . Estrella tourna à peine la tête, mais resta totalement en maitrise d'elle même : au contraire, la situation était plutôt amusante .. Voir Michael dans un pareil état et dans une telle situation d'humiliation était une agréable chose pour elle .

    Malgré tout elle se surprit à tourner la tête lorsqu'il recommença ses attaques . Cette fois-ci, elle était convaincue que c'était bel et bien lui . Il avait en effet prononcé son nom . Dieu, que ce nom sonnait horriblement dans sa bouche ! Elle avait du mal à supporter cela . Mais le pauvre garçon ne réalisait même pas qu'il se riddiculisait, aussi, Estrella se tourna totalement dans sa direction et le regarda, toujours accoudée au comptoir telle une vraie lady . Elle vit alors Michael réagir et s'approcher d'elle, de sa démarche d'ivrogne, et avec sa forte odeur d'alcool et de tabac qui donnait, à chacun de ses pas, une forte nausée à Estrella . Il était répugnant, et elle se demandait à cet instant là comment elle ne s'était pas rendue compte de cela plus tôt . C'était étrange, peut être avait-elle étée dénuée de bon sens d ans le passé ? Soudain, alors qu'elle se disait cela en son fort intérieur, elle sentit un liquide s'étaler sur une bonne partie de sa robe . Son réflexe fut de sauter de son tabouret, où elle se retrouva bien plus petite que Michael mais bien décidée à se venger . Elle essuya un peu le tissu pailleté et leva alors ses yeux barbouillés de noirs et étincelants de colère vers le pauvre type qui avait cru qu'il allait lui donner une leçon . Elle le regarda avec un air supérieur terminer sa bouteille et hurler tel un véritable alcoolique . Elle attendit bien sagement qu'il ait fini de parler, puis, sans un regard de plus, elle se rassit sur son tabouret, attrapa son sac et chercha à l'intérieur quelques secondes : elle en sortit une cigarette qu'elle alluma à l'aide d'un petit briquet rose . Elle inspira alors une longue bouffée qu'elle rejeta bien haut, sur le visage de Michael . Puis, arquant légèrement un sourcil, elle prit la parole, d'un ton calme, serein, beaucoup trop d'ailleurs : un ton qui ne laissait rien présager de bon .


    « Tiens .. Tiens tiens, dirai-je même .. C'est étonnant qu'on se retrouve en un tel endroit, Behr ..» elle le regarda de nouveau de bas en haut, pour bien l'énerver plus qu'il ne l'était déja [/i].« Tu n'as pas vraiment changé .. Ou alors en bien pire . Tu parles, tu parles .. » [i]elle aspira une nouvelle taffe [/i].« Peut être devrais-tu te regarder d'abord . C'est donc ici que le futur grand monarque se balade .. Et .. se saoule, visiblement . » [i]On déposa enfin la vodka-cerise sur le comptoir et Estrella s'en empara, levant son verre devant ses yeux, un sourire mesquin aux lèvres [/i].« Tu sais quoi ? Je lève mon verre à ta grandeur .. Et toutes mes félicitations pour .. enfin, tu vois de quoi je parle je suppose ! » [i]elle but une longue gorgée de vodka et reposa sèchement le verre sur le comptoir irisé .« Très bonne idée la tournée, au passage . Comme ça, tu ne tiendras bientôt même plus sur tes pieds, et on te foutra dehors pour que tu puisse enfin arrêter d'emmerder les autres . J'aurais du y penser y'a tellement longtemps, à cette méthode .. Tu sais, quand tu faisais vraiment chier, l'année dernière ..» elle le regarda et eut un petit rictus . Elle jouait littérallement avec ses nerfs .

_________________
    Let's dance in style,
    Let's dance for a while
    Heaven can wait we're
    Only watching the skies
    Hoping for the best
    But expecting the worst
    Are you gonna drop the bomb or not?
    youth group • forever young

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royal-descent.bb-fr.com
Michael Behr
I FlY LikE PaPerS GeT hIgH LiKe PlaNeS
avatar

Nombre de messages : 2953
Age : 28
Année : Troisième année, enfin, si le forum possède toujours une troisième année
Devise : N'a plus de goût pour une devise
Chanson du moment : For The World - Tan Dun - Hero Movie Soundtrack
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Relations ::
Popularité ::
100/100  (100/100)
In The RP ::

MessageSujet: Re: Un dernier verre seulement [Estrella]   Ven 3 Oct 2008 - 18:33

[ Bon, j'ai envie de dire que je n'étais pas très inspiré par ta réponse donc je me suis fait un truc franchement moyen, et ça m'a prit toute la semaine. J'ai trop galérer donc on va dire que s'est très moyen, vraiment très moyen...^^ ]

La lune fit son apparition après qu'un nuage sombre et menaçant ait finalement décidé de s'en aller, laissant à cette nuit si noire et mystérieuse toute la chaleurs âpre qui l'animait. C'était une nuit de pleine lune et, éclairant les ruelles tortueuses et ombragées du quartier nord, déployait ses lumières sur les collines environnant la ville, se reflétant à la surface des lacs froids et profond, empêchant les quelques personnes cherchant le sommeil à fermer leurs yeux fatigués, animant les ombres des arbres tel des monstres tout droit sortit de l'imagination débordante d'un enfant, dans les sous-bois des forêts les plus mystiques et magiques d'Irlande où selon les légendes abritaient les créatures les plus étonnantes mais à la fois dangereuses de toute la sublime île d'émeraude.
Il n'était pas rare d'entendre des hurlements, des complaintes et des lamentations qui glaçaient le sang des personnes les plus aventureuses venir de ces forêts où sorcellerie et magie s'unissaient ensemble pour ne faire plus qu'une et ainsi pouvoir tourmenter les âmes paisibles des gens souhaitant s'endormir et trouver le repos.
Par les nuits de pleines lune, on disait souvent que les landes et les champs irlandais étaient les salles de bal des fées qui entrainaient quiconque osait danser avec elles et ainsi, le vidaient de toutes ses forces physiques et mentales pour punir la curiosité trop grandes des êtres humains.
Selon les légendes, les nuits de pleine lune étaient le théâtre aussi du réveil des loups-garous qui, passant de visage humain à loup devenaient des monstres sanguinaires et sans peur.

Pourtant, les quelques inconscients qui se tenait éveillés et s'amusaient dans le quartier nord de Newmarket-On-Fergus ne semblaient pas se soucier de ces superstitions qu'ils jugeaient trop ridicules et folkloriques. Dans le quartier nord, les prostituées ramenaient de nombreux hommes dans leurs appartements princiers tandis que les bars et les pubs se remplissaient d'hommes et de femmes ayant le coeur à la fête et qui souhaitaient passer une bonne et très longue nuit à sa saouler avant de reprendre le cours d'une vie réelle désolante, monotone et tellement dure.
Parmi ces hommes et femmes se trouvait Michael qui, ayant trop bu ne parvenait plus à tenir debout et laissait Estrella profiter de sa faiblesse. La fille qui était son "amie" l'insultait comme s'il n'était qu'un moins que rien.
Alors que la fête battait son plein dans tout le Soon-Darkness et que déjà les groupes de musiciens devaient se relayer pour que l'animation reste à son apogée, l'ambiance entre les deux monarques elle devenait de plus en plus électrique voir incendiaire mais Michael, décidément trop bourré n'avait plus la force pour se battre face à Estrella qu'il voyait déjà bien gagné cette fichue guerre qu'il lui avait lancé stupidement.
Il regarda la jeune femme sans comprendre pourquoi elle lui disait toutes ces horreurs qu'elle savait lui faire terriblement mal.


"- Pourquoi fais-tu ça ?" Demanda-t-il bêtement, sachant qu'elle ne lui répondrait certainement pas où alors qu'elle choisirait plutôt de se rire, se moquant de lui pour une énième fois encore.

Essayant de reprendre le peu d'esprits qu'il lui restait, il se leva en reprenant appuis sur ses jambes puis, posant son paquet de cigarette, son briquet où ses initiales MBIII étaient gravées et coulée à l'or, il posa aussi sa bouteille de vodka et une liasse de billet et avança ensuite d'un pas ferme quoique légèrement tremblotant vers la sortie du pub. Il ne pouvait plus supporter la présence d'Estrella près de lui. Elle semblait prendre un malin plaisir à le ridiculiser.
Il avança doucement dans les rues bitumées et pavées du quartier nord, laissant le vent souffler dans ses cheveux et refroidir les quelques larmes qui timidement entreprenaient de dévaler les courbes de ses joues. Après avoir fait seulement quelques pas, il arriva de l'autre côté du Soon-Darkness, près de l'arrière-boutique. Il respira fortement pour se calmer, écoutant tranquillement le son des violons venant du pub et les lamentations des êtres merveilleux qui peuplaient les légendes irlandaises.
Michael n'arrivait toujours pas à comprendre comment la fille qui le comprenait le mieux, celle qu'il considérait comme sa petite soeur pouvait lui faire ça, être si méchante, désagréable. Chaque jour qu'il passait au Higland Castle lui détruisait un petit peu plus l'esprit et le coeur. Il semblait avoir perdu pour toujours sa soeur et malgré leurs âges si proches, cela lui faisait souffrir énormément.
Il passa un doigt sur sa joue laissant la petite larme salée descendre le long de son doigt avant de disparaitre dans l'ombres ténébreuse d'un creux de sa main et de réapparaitre plus belle que jamais, éclairée par la lune qui la faisait briller de mille feux. La petite larme dévala les pentes de son poignet avant de se détacher et de se laisser porter par le souffle du vent vers la terre ferme où, dans un cliquetis cristallin, disparue à jamais dans les entrailles de la magnifique terre d'Irlande.

_________________


I fLy LiKe PaPerS, GeT HiGh LikE PlaNeS
.
.
.
.
.
.
.
All I wAnNa dO iS, BanG, bAnG, BaNg, baNg, AnD, AnD TaKe yOuR mOnEy.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estrella Delfino Gonzales
ADMINyou can feel it under my skin, babe. i'm over you.
avatar

Nombre de messages : 2894
Age : 25
Année : 1ère =)
Devise : Nothing's gonna stop me.
Chanson du moment : ARCTIC MONKEYS - old yellow bricks
Date d'inscription : 20/04/2007

Feuille de personnage
Relations ::
Popularité ::
100/100  (100/100)
In The RP ::

MessageSujet: Re: Un dernier verre seulement [Estrella]   Dim 19 Oct 2008 - 19:27

{ Moi ta réponse me plaisait bien . Objectivement, j'ai un nouveau plan en tête et j'ai marqué une sorte de changement dans la façon d'agir, mais je doute que ça soit très brillant . Tant pis, je me suis bien marrée à écrire ça, ça m'a fort rappellé un conflit très récent avec ma mère . J'ai l'impression d'être une garce totale tellement j'ai mis de moi dans ce message Laughing }

    L'air chaud de la pièce ne semblait pas etouffer Estrella . La jeune princesse se tenait toujours aussi droite, avec toujours autant de dignité . Elle n'était pourtant pas dans un lieu très digne d'une jeune fille de son rang . Très digne tout court, d'ailleurs . Mais elle faisait comme tel . Car Estrella avait prit la décision, il y a quelques mois plus tôt, que plus personne n'aurait plus jamais le droit de lui faire du mal ou de l'abaisser . Jamais . Qu'a partir de maintenant et pour toujours, elle n'allait plus se laisser marcher sur les pieds . Qu'elle était Estralla Delfino Gonzales, héritière de la couronne du Mexique, et qu'elle méritait le respect le plus total . Et c'est ainsi qu'elle avait changé . Se fabriquant un bouclier pour ne plus souffrir, elle avait dérapé et carrement bati autour de son coeur une forteresse impénétrable . Elle avait d'abord fait cela parce qu'elle allait mal, parce qu'on l'avait blessé . Mais comme beaucoup de gens blessés, elle avait choisi la mauvaise solution de revanche : et aujourd'hui, c'était elle qui blessait les gens .

    Evidemment, dans sa tête, son comportement n'était en aucune façon à celui qu'on lui avait fait vivre . Il était juste drôle . Dans sa petite tête de jeune princesse, tout cela était juste un jeu . Un petit jeu presque innocent . Mais tellement drôle . Tellement drôle de voir le grand Michael souffrir, la pauvre Amy se perdre en confusions, et tous les autres la regarder avec incompréhension . Estrella ne voulait plus dépendre de quiconque, elle voulait être libre et ... indépendante . Pour cela, il fallait qu'elle se sépare de ses attaches . Inconsciemment, c'est ce qu'elle était en train de faire . Autrefois, une nuit comme cela aurait touché la jeune femme, l'aurait rendue réveuse et romantique . Comme beaucoup de jeunes filles de 18 ans sur cette planète . Mais aujourd'hui, cette nuit était juste un nouvel épisode de la série télévisée de sa vie, celle qu'elle jouait actuellement dans sa tête et où elle était la productrice, la réalisatrice et l'héroine . Et tout comme une grande actrice, Estrella était concentrée dans son rôle . Elle leva ses yeux bruns vers Michael . Au fin fond d'elle, elle éprouvait de la pitié pour elle . Mais en surface, ce n'était qu'un jeu . C'était drôle, c'était pour rire . Rien de tout cela n'avait une réelle importance . Plus rien n'avait vraiment d'importance, en vérité . Estrella continuait de boire de petites gorgées de sa boisson saturé en alcool, regardant Michael d'une expression vide . Il ne lui faisait en vérité ni chaud ni froid . Que lui répondre alors ? Qu'il pouvait bien partir, elle ne le verait pas ? Il pouvait rester, elle ne remarquerait pas sa présence ? La situation était tellement comique .

    Intérieurement, lorsqu'elle vit Michael se lever avec peine tel un pauvre alcoolique au fond du trou, elle ria . Elle était même pliée en deux . Mais son propre orgeuil l'empechait de faire ce genre de choses en public . Estrella n'était malheureusement pas devenue une peste idiote, mais une peste diabolique . Et c'était pire . Elle ne riait pas, elle restait impassible . Car elle faisait bien plus de mal en faisant cela . Doucement, sans précipitation, elle commanda au pauvre barman désorienté une petite bouteille d'un whisky irlandais, un des plus forts de la région . Voila, elle tenait maintenant dans la main l'arme du crime . Il ne restait plus qu'a organiser cela . Doucement, encore une fois, elle se leva et sortit du pub . Elle aperçu directement le grand Michael tournant au coin d'une ruelle sombre et s'y engouffra sans hésitations . Estrella ne ressentait plus la peur depuis bien longtemps . Sa confiance en elle était bien trop grande pour cela . Elle croyait peut être pouvoir tout faire, tout être, tout tenter . Tout se permettre . Enfin, elle retrouva le jeune homme tout à coté de l'arrière boutique . Elle s'en approcha lentement, réprimant un sourire sarcastique . Il fallait maintenant qu'elle ait l'air le plus sérieux possible . Avec son pouce manucuré, elle déboucha la bouteille de whisky de couleur ambré . Une petite gorgée pour se donner du courage, et elle vint se mettre tout pret de Michael . Elle l'observa quelques instant, sans aucune émotion dans le regard, et, une main fermement enfoncée dans la poche de son blouson de cuir, serrée sur un petit objet de plastique, elle tendit la main avec la bouteille pour la présenter sur le nez du jeune prince . Elle lacha alors, en guise de réponse .


    « C'était pour ton bien .» elle se tourna de son coté, l'épaule appuyée contre le vieux mur .« Boit, ça te fera du bien . Il fallait que je le fasse . Pour que tu grandisse . Et pour que je grandisse aussi . »

_________________
    Let's dance in style,
    Let's dance for a while
    Heaven can wait we're
    Only watching the skies
    Hoping for the best
    But expecting the worst
    Are you gonna drop the bomb or not?
    youth group • forever young

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royal-descent.bb-fr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un dernier verre seulement [Estrella]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dernier verre seulement [Estrella]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier verre pour la route
» Un dernier verre [PV Meneldil]
» Un dernier verre pour la route ...
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Royal Descent • :: Administration :: Corbeille-
Sauter vers: